Cimencam a inauguré sa nouvelle usine à Nomayos !

C’est fait Cimencam ouvre sa toute nouvelle usine à Nomayos. Contrôlée par le consortium franco-maroco-suisse LafargeHolcim Maroc Afrique (LHMA), Cimencama procédé à l’inauguration officielle d’une nouvelle usine de production de ciment, d’une capacité de plus de 500 000 tonnes.

Tout est parti le 16 Mai 2017 avec la cérémonie de remise des terres par les chefs traditionnels du groupement Mvog-Fouda en présence des responsables de Cimencam. Cet investissement de près de 28 milliards CFA avait fait l’objet d’une convention d’investissement signée par le gouvernement du Cameroun et Cimencam en mai 2016. Et, ici, on confesse « cette usine qui ouvre ses portes dans notre village est un motif de développement et une source d’emploi pour nos enfants ».

Avec l’inauguration de cette nouvelle usine qui vient s’ajouter à celles déjà existantes à Bonaberi, Figuil, Olembe, 3 carrières, 8 dépôts de ciment et 400 employés, la capacité de production ira à plus de 2 millions de tonnes de ciment par an. Ce qui a fait dire que « Cimencam devient la premier producteur de ciment au Cameroun » Et, bien plus, on se veut rassurant devant un parterre de personnalités, clients partenaires et riverains réunis pour la circonstance autour du premier ministre «  l’usine de Nomayos va produire du ciment de bonne qualité qui répond aux normes internationales ».

Selon Benoît Galichet, le directeur général (Dg) de Cimencam, cette nouvelle unité de production est la première étape de la transformation de Cimencam, en un «nouveau Cimencam».

L’occasion était aussi donnée à Cimencam d’étaler ses ambitions. Avec notamment l’extension de l’unité de broyage de Figuil. Un projet initié en Mai 2018 par le lancement des études pour la construction de l’extension de son unité de broyage à Figuil dans le Nord. Un investissement pour renforcer l’offre produit en augmentant la capacité de production. Cette production supplémentaire permettra à Cimencam de répondre aux sollicitations sans cesse croissantes venant des régions septentrionales du Cameroun, mais aussi de la sous région. Et aussi son expertise. Cimencam propose une offre de produits diversifiés, destinée aux particuliers et aux professionnels de la construction pour des multiples réalisations telles que les bâtiments, les routes, les ponts.

«Cette nouvelle usine marque un tournant décisif, non pas parce qu’elle est l’une des plus modernes de notre groupe, mais parce qu’elle remet Cimencam sur le chemin de la croissance», a indiqué Emmanuel Rigaux, l’administrateur directeur général de LafargeHolcim Maroc Afrique.

En effet, souligne Benoît Galichet, le Dg de Cimencam, l’usine de Nomayos permet à ce producteur de ciment de se «rapprocher de la clientèle des marchés prometteurs» des régions du Centre, du Sud et de l’Est, puis de tirer davantage profit des opportunités qu’offrent les pays voisins tels que la République centrafricaine.

De ce point de vue, Cimencam annonce, par exemple, le lancement de la production dans son usine de Nomayos, du ciment blanc baptisé «Sublime», dédié aux travaux de décoration des ouvrages, ainsi que la commercialisation prochaine du «MultiX», un nouveau type de ciment à multiples usages.

Le top management de cette cimenterie créée en 1969, est d’autant plus confiant dans cette ambition que, depuis janvier 2019, la courbe des ventes de l’entreprise affiche une progression fulgurante. Selon le Dg, celle-ci a cru de 30% au premier trimestre 2019, par rapport à la même période en 2018.

«Le dynamisme commercial et cette première phase de reconquête sont en cours. Nous atteignons des moyennes quotidiennes que Cimencam n’avait plus atteint depuis très longtemps», se réjouit Emmanuel Rigaux.

Pour le moment, l’entrée en service de la cimenterie de Nomayos permet à Cimencam de projeter sa capacité totale à 2,2 millions de tonnes, devant son principal rival, Dangote Cameroon qui totalise 1,5 million de tonnes en attendant la construction d’une seconde unité du même calibre que celle de Douala, dans la banlieue ouest de Yaoundé.

 

Categories
A la uneEconomie
No Comment

Laisser un commentaire



COMMENTAIRES FACEBOOK

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...