Allemagne: un camerounais frappé à mort par des vigiles dans un hôpital

L’information est relayée par le site d’informations Perspektive-Online. interné dans une clinique universitaire spécialisée des maladies psychiatriques .Le camerounais Tonou aurait refusé de prendre ses médicaments ce qui a conduit l’action assez coercitive des vigiles allemands .

Selon , le média en ligne , en dépit du fait que le camerounais ne représentait aucune menace , les services de sécurité ont fait usage d’une violence gargantuesque « des hommes se seraient jetés sur le malade l’auraient maintenu abusivement au sol en lui donnant des coups au niveau du dos et des reins. Un employé de ladite clinique aurait confié, et ceci dans l’anonymat, à un journal allemand que les injures à caractère racistes face aux personnes noires seraient récurrentes dans cette enseigne. Le problème est devenu viral sur le plan politique au moment où la gauche accuse ouvertement les sociaux démocrates de ne pas faire avancer les enquêtes sur la mort du Camerounais. Aux dernières nouvelles, les agents de sécurité responsables de brutalités racistes envers le noir n´ont pas été suspendus de leurs fonctions et peuvent tranquillement continuer leurs activités au sein de cet hopital désormais de mauvaise réputation. » écrit le site internet .En réaction à cet acte raciste , plusieurs manifestations sont prévues dans les villes allemandes.

Categories
International
No Comment

Laisser un commentaire



COMMENTAIRES FACEBOOK

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...