Yaoundé II : Madagascar et Nkomkana en communion avec leurs élus locaux

Depuis le 03 mai , les populations de l’arrondissement de Yaoundé 2 consacrent et sacrent leurs élus locaux dans leur posture de catalyseur d’une politique du bien être qui vise à améliorer les conditions de vie des populations . Après Azegué et Briqueterie , ce mercredi 15 mai c’est au tour du quartier Nkomkana et Madagascar de recevoir le maire Yannick Eloundou et sa suite .

L’ancien président français François Mitterrand a dit dans une interview que l’homme politique doit être au service de sa population et fidèle à ses engagements .Ainsi , l’édile Yannick Ayissi au lendemain de son élection à la tête de l’exécutif municipal de Yaoundé 2 s’est assigné pour mission de sortir la population de sa commune de l’ombre à la lumière.

De ce fait il a mis en branle le projet «Yaoundé cité lumière et salubre » afin de ragaillardir le quotidien de ceux qui l’ont élu. Ainsi à Nkomkana , les comités d’animation et de développement et d’autres associations ont reçu des brouettes , des pelles , des râteaux , des balais , des maillots , des ballons de football , des tondeuses et des lampadaires. Prenant la parole , le représentant des comités d’animation et de développement de Nkomkana Bilé a exhalté le geste de l’édile qui démontre sa générosité et son attachement à ses engagements , il s’est dit satisfait de ce don des lampadaires qui va éclairer le quartier .

À son tour , le représentant des jeunes a soumis plusieurs doléances à l’édile notamment l’emploi des jeunes et la construction des stades . Yannick Ayissi le plus jeune maire du Cameroun s’adressant à l’assistance révèle que le quartier Nkomkana est cher pour lui car il a eu à présider ses premières cérémonies au lendemain de son élection dans ce quartier .

S’inscrivant dans la mouvance présidentielle qui est celle qui incarne les idéaux de la patrie et qui prend en compte l’homme et ses besoins , il révèle que 200 jeunes de l’arrondissement de Yaoundé 2 seront formés dans la fabrication des pavés et autres technique.

Autre lieu , même cérémonie au quartier Madagascar , les associations ont reçu les mêmes présents , les téléphones ont été distribués aux callboxeurs et des fers à repasser pour les couturiers. « Agis toujours de telle sorte que la maxime de ton action soit érigée en règle universelle » a dit Emmanuel Kant , à l’aune de cette maxime le maire Yannick Ayissi révèle qu’il n’est pas un politicard , mais plutôt un politique qui respecte ses engagements et avoue qu’il va œuvrer pour le développement anthropocentré au sein de sa commune.

 

 

 

 

Categories
A la unePolitiqueSociété
No Comment

Laisser un commentaire



COMMENTAIRES FACEBOOK

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...