Garoua : 39 nouveaux gardiens de la biodiversité opérationnels sur le terrain

L’Ecole des Faunes de Garoua connait désormais les lauréats de sa 33eme promotion des spécialistes de la faune et des aires protégées, promotion 2017-2019. Pour cette 33eme promotion, ils sont 39 stagiaires au total à avoir reçus leur sésame de fin de formation le 28 juin dernier à la faveur de la traditionnelle cérémonie de sortie des lauréats de l’Ecole de Faune de Garoua, en présence du gouverneur de la région du Nord et secrétaire général du ministère de la forêt et de la faune. Originaires de la République Centrafricaine, du Congo Brazzaville, de la République démocratique du Congo et du Cameroun, ces récipiendaires de la 33e promotion viendront renforcer dans leurs pays respectifs, les effectifs de techniciens chevronnés et mieux outillés pour faire face aux différentes menaces écologiques. Jean Abaté Edi’i, le gouverneur du nord qui présidait la cérémonie de remise des diplômes, a saisi l’occasion pour insister sur l’urgence des missions qui interpellent les lauréats, tous originaire du bassin du Congo. Deuxième massif forestier tropicale après la forêt Amazonienne, fait face à la déforestation, au braconnage et autres actes criminels dont l’impact détruit autant l’écosystème qu’il nuit aux populations qui en vivent et occasionne une perte des ressources financières à long terme pour les Etats. D’où son l’exhortation à l’endroit des lauréats pour promouvoir des actions concrètes pour la préservation de cet espace vital qui est par ailleurs le « poumon écologique de la planète ».

Durant deux années successives, les 39 lauréats, à savoir 12 du cycle C et 27 du cycle B, ont eu droit à une formation essentiellement technique et professionnelle en matière de conservation, de gestion de la faune sauvage et des aires protégés. Un enseignement de qualité qui s’articulait autour des thématiques telles que la cartographie et système d’information géographique, l’inventaire de la faune, la conservation et la gestion des zones humides ou encore la gestion participatives et l’emménagement des aires protégés. Ils ont également effectué des sorties de terrain notamment à la réserve de la faune du Dja, au parc national de la Bénoué et au parc de Bouba Ndjidda.

Forts de toutes ses connaissances théoriques et pratiques, les lauréats ont par la voix de leur président du conseil remercié le staff enseignant pour l’encadrement, la formation essentiellement technique et professionnelle qu’ils ont reçus. Conscients que les enjeux liés à la conservation de la forêt et de la faune sont de plus en plus d’actualité, ils ont promis de ne point faillir à leur mission de gardiens de la biodiversité.

Par Ebah Essongue Shabba

Categories
NordSociété
No Comment

Laisser un commentaire



COMMENTAIRES FACEBOOK

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...