La sécurité et le développement au cœur du 33ème sommet des chefs d’État de l’Union africaine qui s’ouvre ce dimanche 9 février

L’Union africaine ouvre le dimanche 9 février 2020 à Addis Abeba, le 33ème sommet de chefs d’Etat et de gouvernements sur le thème « faire taire les armes et créer les conditions propices au développement de l’Afrique ».

Plusieurs dizaines de chefs d’État et de gouvernement sont attendus dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, qui abrite le siège permanent de l’organisation. Il sera question entre autres, au cours du sommet des chefs d’Etat et de gouvernements, de la mise en œuvre de l’intégration économique à travers la Zone de libre échange (Zlec), lancée l’année dernière, de la réforme de l’UA pour la rendre plus efficace, mais aussi du point de vue sécuritaire, de la Libye qui se déchire depuis la chute du colonel sans l’Afrique n’ait son mot à dire. Apprend-on.

Le haut diplomate de l’Union africaine, après une présidence égyptienne assez passive, compte désormais sur une présidence sud-africaine plus dynamique pour faire entendre la voix de l’Afrique sur les gros dossiers et notamment sur la Libye. Et de plaider pour sortir d’une médiation centrée sur deux protagonistes, le maréchal Haftar et le Premier ministre reconnu par la communauté internationale Fayez al-Sarraj, mais plutôt d’impliquer d’autres acteurs comme les khadafistes ou encore la société civile.

Danielle Ngono Efondo

Categories
International
No Comment

Laisser un commentaire



COMMENTAIRES FACEBOOK

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...