«Aucun boycott n’a été enregistré durant le double scrutin législatif et municipal »dixit Atanga Nji

Après la tenue des élections législatives et municipales, le ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji s’est exprimé devant les médias afin de faire un compte rendu de ce scrutin

Au regard du message du boycott lancé par certains partis politiques, le ministre constate que les camerounais n’ont pas respecté ce message et ont accompli leur devoir citoyen et républicain. Ainsi selon Elecam, l’on apprend que 33 partis politiques ont présenté des listes pour les élections législatives tandis que 43 formations politiques ont pris part aux élections municipales.

«Globalement, la campagne électorale s’est déroulée dans le calme sur l’ensemble du territoire national. En dehors de quelques attaques isolées et sans grave conséquence, perpétrées par les terroristes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest au début de la campagne, les partis politiques ayant sollicité les suffrages des camerounais ce dimanche 09 février 2020 ont battu campagne en toute sérénité. Le mot d’ordre de boycott lancé par certains responsables de partis politiques qui, en réalité, ont eu peur de participer aux élections a été ignoré par l’immense majorité des camerounais.» argue le ministre.

Selon la loi électorale, le Conseil Constitutionnel dispose de 20 jours à compter de la date des élections pour proclamer les résultats .Ces élections sont extrêmement importantes car elles constituent un baromètre de la démocratie locale .En outre , d’après le code électoral , un parti politique qui ne dispose pas de parlementaire, ni de conseillers municipaux ne pourra pas présenter son candidat à l’élection présidentielle.

Categories
Politique
No Comment

Laisser un commentaire



COMMENTAIRES FACEBOOK

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...