L’homme d’affaires Jean Claude Bekolo Mbang (SOCAEPE) est en fuite

Un autre oligarque de plus en fuite peut-on dire à l’aune de cette information parue dans les colonnes du journal L’Indépendant.

L’on apprend que l’Epervier est aux trousses de l’homme d’affaires Jean Claude Bekolo Mbang .Il fait l’objet d’ une enquête impulsée par la Présidence de la République : « le président directeur général de la Société camerounaise d’Exploitation et de Distribution de l’Ensemble des Produits pétroliers (SOCAEPE) est visé par une enquête prescrite par la Présidence de la République ». Peut-on lire. Si les détails de ce qui est reproché à Jean Claude Bekolo Mbang n’ont pas été rendus publics « L’arrivée de Talba Malla à la tête de la SONARA a précipité la chute des marketeurs qui s’engraissaient sans contrepartie reversée à la Société Nationale de raffinage. L’arrivée tonitruante de Jean Claude Bekolo Mbang dans le milieu du pétrole il y a quelques années, nourrissait passion et controverse. Elle a diversement été appréciée. Certains considéraient le DG de SOCAEPE comme le fruit d’une génération spontanée. Ces hommes d’affaires propulsés à coût de passe-droits et de trafic d’influence et qui ne sont que parfois, de simples relais de mentors fortement ancrés dans le sérail. Depuis l’arrivée d’un nouveau DG à la SONARA, le robinet de tous ces trafics a été fermé. Et on a vu des stations SOCAEPE battre de l’aile. Le DG jadis célébré par des artistes musiciens, et qui menaient grand train, vivait ces derniers temps en reclus avant sa fuite du pays la semaine dernière », révèle Max Mpandjo, directeur de publication de ce journal.

Par Yahaya Idrissou

Categories
Politique
No Comment

Laisser un commentaire



COMMENTAIRES FACEBOOK

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...